CARENTAN

Nichée au fond de la Baie des Veys, à 4 km à vol d’oiseau de la mer de la Manche à laquelle elle est reliée par un chenal (ce qui a permis l’aménagement d’un port de plaisance), Carentan est une petite ville tranquille. Les bassins de la Douve et de la Taute forment autour de la ville une couronne au charme particulier : le marais. Le nom de Carentan viendrait du celtique “Ker” (habitation) et “Dun” (hauteur), donc “habitaiton de la hauteur”. Les habitants de Crociatonum (St Côme du Mont), chassés par les barbares descendirent dans la vallée et fondèrent “Ker Dun” qui devint Kerenten, Karentan, Carenten et enfin Carentan. Le 12 juin 1944, la ville (défendue par le F.J.Regt 6 “les Tigres de Carentan”, Major Von der Heydte) fut libérée par les paras américains de la 101° Airborne lors de violents combats (une des plus dures batailles de cette unité!). Carentan a la chance de posséder un riche patrimoine architectural (lavoir du XVIII°s, hôtels particuliers, arcades médiévales et une très belle église du XV°s).

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site