LES ORGUES

     L’ORGUE HISTORIQUE ET L’EGLISE NOTRE-DAME DE CARENTAN

 

L’orgue a été réalisé en 1805 par Louis Lair, facteur d’orgues au Mans et élève de Parisot (Saint-Martin de Mondaye-14). Lors de la Révolution Française, en 1793, l’instrument fut complètement détruit.

La paix revenue, on acheta un orgue à 3 tourelles datant de la 1re moitié du XVII° siècle. Le facteur agrandit le buffet, place un positif et réalise un instrument d’une trentaine de jeux. De cette époque, il reste le buffet et 17 jeux classés monument historique.

En 1990, autour de la tuyauterie ancienne et se basant sur les recherches du Père Jehan, curé de Carentan, les facteurs Boisseaux et Cattiaux de Béthines ont reconstruit un orgue classique français de 37 jeux. Avec ses 4 claviers manuels, son pédalier “à la française” et sa mécanique traditionnelle, ce grand 8 pieds permet d’interpréter avec bonheur la musique française des XVII° et XVIII° siècles et bien d’autres répertoires.

Cet orgue, réputé pour la richesse de ses timbres, a pour écrin la magnifique église Notre-Dame. Datant du XV° siècle et béni en 1470, l’édifice est de style gothique flamboyant avec une nef reconstruite sur des restes du XII°siècle. Fait exceptionnel, l’église possède encore 14 verrières du XV° siècle. Le chœur, typique de l’architecture anglo-normande, est fermé par une barrière renaissance (1550).

Le retable du maître hôtel est de 1655 et plusieurs tableaux du XVII° siècle ornent les autels. On peut aussi admirer quelques tableaux peints sur bois.

 

L'ORGUE DUPONT DE L'ABBAYE DE LESSAY

      L’orgue de l’Abbaye de Lessay a été réalisé par le facteur Jean-François Dupont en 1994. Situé dans un magnifique édifice du XI° siècle, cet instrument d’esthétique baroque allemand de trois claviers au buffet moderne représente l’un des témoins de la facture d’orgue française moderne. La qualité et la clarté de ses timbres en font l’instrument idéal pour aborder le répertoire polyphonique de l’école allemande.

 

     LES GRANDES ORGUES DE NOTRE DAME DE VIRE

     Elles sont sont l’œuvre de la manufacture « Béthines-les-orgues », instrument neuf construit en 2012, de trois claviers comprenant 30 jeux. Cet orgue au double visage (les styles français et allemand y sonnent de manière aussi convaincante), se signale tout particulièrement par sa richesse de timbre. 

 

LES GRANDES ORGUES DE LA CATHEDRALE DE COUTANCES

 

Les Grandes-Orgues de la Cathédrale de Coutances sont l’œuvre d’Alfred Kern, instrument de quatre claviers comprenant 51 jeux, il est la synthèse des factures française et allemande. Ses larges possibilités sonores permettent d’aborder un vaste répertoire et de remplir le large et long vaisseau de l’une des plus belles cathédrales Normandes.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site